Paques

Un grand choix de nouvelles BDpour tout public. 

à découvrir dans le blog de la médiathèque de Montesquiou -> Cliquer ici.

Connemara Nicolas Mathieu, éditions Flammarion

Hélène a bientôt 40 ans. Elle a fait de belles études, une carrière. Elle a réalisé le programme des magazines et le rêve de son adolescence : se tirer, changer de milieu, réussir. Et pourtant, le sentiment de gâchis est là, les années ont passé, tout a déçu. Christophe, lui, n'a jamais quitté ce bled où ils ont grandi avec Hélène. Il n'est plus si beau. Il a fait sa vie à petits pas, privilégiant les copains, la teuf, remettant au lendemain les grandes décisions, l'âge des choix. On pourrait croire qu'il a tout raté. Et pourtant, il croit dur comme fer que tout est encore possible. Connemara c'est l'histoire d'un retour au pays, d'une tentative à deux, le récit d'une autre chance et d'un amour qui se cherche par delà les distances dans un pays qui chante Sardou et va voter contre soi. Un roman juste et émouvant, dans lequel Nicolas Mathieu dépeint des personnages populaires sans jamais les prendre de haut.

Samouraï Fab Caro, éditions Gallimard, collection Sygne

" TU VEUX PAS ECRIRE UN ROMAN SERIEUX ? " a conseillé Lisa à Alan, avant de le quitter pour un universitaire spécialiste de Ronsard. Depuis, Alan cherche un sujet de "roman sérieux". Il veut profiter de l'été qui commence pour se plonger avec la discipline d'un guerrier samouraï dans l'écriture d'un livre profond et poignant. Ca et aussi s'occuper de la piscine des voisins partis en vacances. Or bientôt l'eau du bassin se met à verdir, de drôles d'insectes appelés notonectes se multiplient à la surface... Il y a chez Fabrice Caro une grâce douce-amère, une façon unique et désopilante de raconter l'absurde de nos vies.
Une fois de plus, un roman désopilant, qui va pas seulement vous faire sourire mais éclater de rire, tellement son personnage et ses phobies sont drôles. Un pur régal, une recette parfaite pour se mettre de bonne humeur.

Une promesse d’été Daniel Crozes, éditions du Rouergue

En cette année 1971, Pierre, lycéen de seize ans issu d'un milieu modeste, fait croire à ses camarades qu'il s'apprête tout comme eux à partir en vacances. En réalité, c'est aux côtés de sa tante Marie qu'il va passer toute la belle saison. Seule depuis la mort prématurée de son époux Kléber, Marie fait face à un dur quotidien dans sa petite ferme sans eau courante ni confort où Pierre a découvert l'année précédente, lors d'un été d'herbes sèches, des méthodes de culture ancestrales. Dans son hameau des Vernhes, en butte à l'hostilité des voisins qui convoitent ses terres, Marie ne peut compter que sur la solidarité des anciens camarades de Kléber, prisonniers comme lui lors de la Seconde Guerre mondiale. En souvenir de son oncle avec qui il avait noué une relation profonde, Pierre apporte son secours à cette femme encore jeune, meurtrie par la vie et qui s'astreint aux rites d'un deuil d'un autre âge. Mais lorsqu'il apprend que des campeurs vont venir s'installer sur le domaine, avec une jeune fille de dix-sept ans, il se prend à rêver... Dans ce très beau roman où il fait revivre les campagnes d'autrefois, Daniel Crozes nous livre le portrait d'un garçon sensible qui assiste avec émotion au crépuscule de la civilisation paysanne et s'éveille à la douceur et à la sensualité d'un premier amour.

Le mystère Soline, tome 1 Marie-Bernadette Dupuy, éditions Calman Levy

Alpes de Haute-Savoie, fin du 19e siècle. Louise Favre est âgée de douze ans lorsqu'une terrible catastrophe naturelle bouleverse sa vie. 2015. Jeune femme volontaire et intrépide, Soline Fauvel est pisteuse-secouriste et maitre-chien d'avalanche. Animée par une farouche volonté d'indépendance, elle a quitté le foyer de ses parents adoptifs et se consacre à son travail, guidée par un don qui lui permet d'avoir des visions de personnes en péril. Mais une mystérieuse personne tente d'éloigner d'elle tous ceux qui lui témoignent de l'affection, et semble prête à aller jusqu'au meurtre. Et si tout était lié à l'accident dont elle a été victime dans sa petite enfance, et qui l'a laissée sans aucun souvenir de ses origines. Soline devra se plonger dans son passé pour découvrir la vérité et le lien invisible qui l'unit à Louise, jeune fille d'une autre époque, mais qui partage avec elle un même don et un même courage.

Hellfest Metal Vortex Pixel Vengeur (auteur) , Bernstein Jorge (scénariste), Hodecent Fabrice ( scénariste), éditions Rouquemoute Hellmoute

Une étrange malédiction a frappé les terres tonitruantes de Clisson. Le Hellfest, lieu de pèlerinage des metalleux, s'est transformé en terrain de mini golf géant. Pour Mike, Barbara et Loud, l'autoproclamée Horde des Enfers, le metal doit revenir abreuver les vignes de Muscadet. D'autant plus que ces derniers n'y sont pas pour rien dans la disparition d'une icône du festival... Publiée par Rouquemoute, Hellfest Metal Vortex est une BD délirante de Jorge Bernstein, Fabrice Hodecent et Pixel Vengeur qui vous emmène au coeur du plus grand festival de musiques extrêmes de France. Cet album inaugure la collection Hellmoute, en partenariat avec Hellfest Productions : "C'est la première BD faite sur le Hellfest, avec le Hellfest. Nos équipes ont travaillé en étroite collaboration et Rouquemoute a su s'entourer. Cet album fait honneur à la culture metal", précise Ben Barbaud, fondateur du Hellfest. Dans sa préface, Philippe Lageat, rédacteur en chef du magazine Rock Hard, abonde : "Cet album frais et fruité se déguste comme un titre de Napalm Death ou un bon Muscadet. A chaque nouvelle rasade, on découvre des détails qui nous avaient échappé. Ces 84 planches jubilatoires en sont truffées. "

Noir, Sylvain Tesson, éditions Albin Michel

"Je n'aime pas la mort. Mais je sais ce que je lui dois. Sans elle, la vie serait synonyme de l'ennui. La mort nous interdit de prendre la vie à la légère. Ce n'est pas son moindre mérite. C'est pour cela que je dessine pendus & suicidés depuis trente ans. Pour me rappeler qu'au bout du chemin, il n'y aura pas la possibilité de remettre une pièce dans la machine.
J'ai couvert des centaines de feuilles. Sur les routes, dans les cabanes, à bord des bateaux, je griffonnais. J'ai cinquante ans aujourd'hui, la mort m'a plutôt épargné, preuve que ma méthode était la bonne. Ces dessins ne trahissent aucun goût pour le macabre : Au contraire, les petits pendus de mes carnets me sourient et me serinent en latin (la mort parle toujours le latin) : memento mori. Souviens-toi que tu es mortel. Dans le brouhaha d'une vie en fête, dans le contentement de soi et dans le désordre de nos heures, on aurait tendance à l'oublier. C'est un tort".  Sylvain Tesson .Il y a dans ce carnet de dessin « noir » toute la lumière et l’esprit propre à Sylvain Tesson .

La sentinelle du petit peuple, T1 : la pommade de fée Charline Forns (illustratrice), Carbone (scénariste) Véronique Barrau (scénariste, éditions Dupuis

En visite chez sa grand-mère Adélaide, immobilisée en maison de repos, Elina apprend qu'elle doit devenir la nouvelle sentinelle du Petit Peuple ! Sa grand-mare Adélaide lui lègue son sale de protectrice de ces êtres féeriques, garants de l'équilibre de notre Terre. Et justement, ils ont besoin de l'aide d'Elica au plus vite ! Elle doit suivre les conseils d'Adélaide pour enfin voir Llyam, Neloyna et toutes les autres créatures, mais surtout partir d la recherche d'une ondine mystérieusement disparue près du lac aux Oiseaux...

La brigade des souvenirs, t1 , la lettre de Toinette, t2 mon île adorée Carbone (scénariste), Mia Cee Cee (scénariste), Marko (illustrateur), édition s Dupuis

Lorsque Tania, Alban et Théo découvrent la lettre de Toinette cachée dans une vieille école en ruine, ils ne se doutent pas qu'elle les plongera au coeur de la Première Guerre mondiale. Ils font alors des recherches pour comprendre l'histoire d'amour impossible entre Toinette et Ernest, et remontent le temps sur les traces de leurs descendants.

Lorsque Tania, Alban et Théo développent une vieille pellicule, cachée dans l'appareil photo que Camille vient d'acquérir à la brocante, ils découvrent les clichés bien mystérieux d'un jeune Réunionnais. Ils font alors des recherches qui les mèneront de Guéret à La Réunion. Une aventure qui lèvera le voile sur les "enfants de la Creuse"!

 STEAK IT EASY , FABCARO, éditions Cafetière

Fabcaro, (ou Fabrice Caro pour ses romans), est maintenant une figure incontournable dans le monde de la bd humoristique, et c’est sûrement le « Pape » du 18ème degrés.

Qui est ce type avec une espèce d'auréole sur la tête ? Aaah, en fait, ce serait un steak haché ? Ce type sur la couverture est le personnage principal de récits d'inspiration autobiographique où ses problèmes de steak... de communication, de maturité et sa touchante faiblesse donnent lieu à des situations décalées voire absurdes. En bonus tracks, la bande-son d'épisodes de sa vie, liés à des morceaux de musiques plutôt éclectiques. Une bd plus ou moins... autobiographique, si si, c’est vrai…

OPEN BAR : coffret en 2 volumes : 1ère et 2ème tournée,  FABCARO, éditions Delcourt

Fabcaro revient, dans l'esprit de Zaï Zaï Zaï Zaï, dans un recueil de gags qui revisite notre quotidien et nos contemporains à travers le filtre d'un humour absurde ravageur. Que fait un bébé éléphant dans la salade ? Quels sont les ingrédients pour s'assurer un horrible voyage en TGV ? L'Inde ou le Yémen, quel pays visiter pour pouvoir mieux frimer ? Eddy Mitchell et la raclette sont-ils compatibles avec une vie intime amoureuse ? Peut-on assumer le fait d'avoir un père manager conseil ? Comment s'assurer que les parents resteront bien jusqu'à la fin de la kermesse de l'école ? Qui gagnera la compétition d'enfilage de housse de couette ? Des questions fondamentales auxquelles Fabcaro apporte une réponse implacable, surprenante et finalement évidente. On découvre sous un angle inédit, à la sauce Fabcaro, la rentrée littéraire, la rentrée sociale, l'alimentation bio, la radicalisation, tout ce qui fait notre quotidien, qui deviendra bien plus supportable et léger après la lecture du livre.

Et si l’amour c’était aimer, Fabcaro, éditions Six pieds sous terre

Sandrine et Henri coulent des jours paisibles dans leur villa luxueuse. Henri est un patron de startup épanoui et dynamique et Sandrine l'admire. Mais hélas la vie n'est pas un long fleuve tranquille... Un beau jour, Sandrine tombe sous le charme de Michel, un brun ténébreux livreur à domicile et chanteur de rock à ses heures perdues. Sandrine et Henri coulent des jours paisibles dans leur villa luxueuse. Henri est un patron de startup épanoui et dynamique et Sandrine l'admire. Mais hélas la vie n'est pas un long fleuve tranquille... Un beau jour, Sandrine tombe sous le charme de Michel, un brun ténébreux livreur à domicile et chanteur de rock à ses heures perdues. Une idylle merveilleuse va alors se nouer entre eux. Mais la vie est-elle toujours du côté de l'amour ? Les sentiments purs et absolus ne sont-ils pas qu'une feuille morte emportée par le vent ? Un arc-en-ciel ne finit-il pas toujours par disparaître derrière les nuages ? Un hommage appuyé aux romans-photos et à tout ce que l'amour a pu inspirer pour vendre du papier aux amateurs et amatrices de roman à l'eau de rose. Si vous pensiez avoir fait le tour de la question sur ce genre de littérature, laissez-nous vous soumettre l'idée qu'on peut aller encore un peu plus loin, grace à Fabcaro.

Faut pas prendre les cons pour des gens 02 et 03, Emmanuel Reuzé (entre autres), éditions Fluide Glacial

Les cons sont-ils des gens ou les gens sont-ils des cons ? Peut être les deux à fois parfois !
Est ce qu’il faut prendre les gens pour des cons ou est ce qu’il faut prendre les cons pour des gens ?

Toujours aussi absurde, hilarant et terriblement efficace. En ces temps où tout le monde se demande si l'on peut encore rire de tout, Reuzé et Rouhaud font fît de ces questions et nous offre un bijou d'humour noir et absurde que n'aurait pas renié Desproges. Chaînon manquant entre l'implacable lucidité des Idées noires et l'absurdité de Fabcaro, cette série fera date dans l'histoire de la BD.

Bug, tome 3, Enki Bilal, éditions Casterman

Et parce que ça bug un peu partout ….

Alors que le grand Bug planétaire a rendu impossible l'accès aux données numériques, l'hypermnésique Kameron Obb est la proie de toutes les convoitises. Traqué à travers le monde par des instances gouvernementales autant que par des groupuscules contestataires, il réussit à communiquer avec sa fille, elle-même kidnappée par de mystérieux ravisseurs... Mais quelle est la véritable nature du Bug ? Est-ce seulement une catastrophe technologique ou bien la conséquence d'une véritable attaque contre l'Humanité ? Dans ce troisième épisode, Enki Bilal se régale dans la mise en scène de nombreuses femmes puissantes, avec une suite de rebondissements et de séquences spectaculaires ponctué de réflexions satiriques aussi inattendues que réjouissantes...

Moon, Cyrille Pomès, éditions Rue de Sèvres

On essaierai pas de débrancher les ados pour les reconnecter ?

En bord de Méditerranée, lorsque les vacances sont terminées, les estivants désertent les plages et hors-saison, chacun tue le temps comme il peut en attendant le mois de juillet. C'est au coeur de ce quotidien où l'ennui n'est jamais loin que vivent Gabriel, surnommé Cosmos car il semble venir d'une autre galaxie, et Luna, fille populaire, redoutée et admirée sur les réseaux sociaux. Le jour où la foudre s'abat sur l'antenne-relais de la station balnéaire : Internet, téléphones et réseaux sociaux sont coupés et le blues s'abat définitivement sur la petite bande à laquelle ils appartiennent. Obligés de faire bouger les lignes qui régissaient jusqu'ici la cour du collège, ils vont apprendre dans ces conditions à réinventer leur quotidien 2.0. Un récit d'une grande justesse et aux dialogues percutants sur l'adolescence, ou comment faire face à l'autre, dans le jeu du paraître et le besoin de lien social.

La plus secrète mémoire des hommes. Mohamed Mbougar Sarr, éditions Philippe Rey

Un magistral roman d'apprentissage, une saisissante enquête sur les traces d'un mystérieux auteur menée par un jeune écrivain africain à Paris En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le Labyrinthe de l'inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de " Rimbaud nègre ", depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s'engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T. C. Elimane, où il affronte les grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l'Argentine, quelle vérité l'attend au centre de ce labyrinthe ? Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l'accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s'observent, discutent, boivent, font beaucoup l'amour, et s'interrogent sur la nécessité de la création à partir de l'exil. Il va surtout s'attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda... D'une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des hommes est un roman étourdissant, dominé par l'exigence du choix entre l'écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d'amour à la littérature et à son pouvoir intemporel.

Enfant de salaud, Sorj Chalandon, éditions Grasset

Depuis l'enfance, une question torture le narrateur : - Qu'as-tu fait sous l'occupation ? Mais il n'a jamais osé la poser à son père violent, fantasque et imprévisible. Certains même, le disent fou. Longtemps, il a bercé son fils de ses exploits de Résistant, jusqu'au jour où le grand-père de l'enfant s'est emporté : "Ton père portait l'uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud ! " En mai 1987, alors que s'ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Le narrateur se retrouve face à l'épopée d'un Zelig : l'aventure rocambolesque d'un gamin de 18 ans, sans instruction ni conviction, menteur, faussaire et manipulateur, qui a traversé la guerre comme on joue au petit soldat. Un sale gosse, inconscient du danger, qui a porté cinq uniformes en quatre ans. Lorsque Klaus Barbie entre dans le box, ce fils est assis dans les rangs de la presse et son père, attentif au milieu du public. Ce n'est pas un procès qui vient de s'ouvrir, mais deux. Barbie va devoir répondre de ses crimes. Le père va devoir s'expliquer sur ses mensonges. Ce roman raconte ces guerres en parallèle. L'une rapportée par le journaliste, l'autre débusquée par l'enfant de salaud.

La carte postale. Anne Berest, éditions Grasset

C'était en janvier 2003. Dans notre boîte aux lettres, au milieu des traditionnelles cartes de vœux, se trouvait une carte postale étrange. Elle n'était pas signée, l'auteur avait voulu rester anonyme. L'Opéra Garnier d'un côté, et de l'autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942. Vingt ans plus tard, j'ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale. J'ai mené l'enquête, avec l'aide de ma mère. En explorant toutes les hypothèses qui s'ouvraient à moi. Avec l'aide d'un détective privé, d'un criminologue, j'ai interrogé les habitants du village où ma famille a été arrêtée, j'ai remué ciel et terre. Et j'y suis arrivée. Cette enquête m'a menée cent ans en arrière. J'ai retracé le destin romanesque des Rabinovitch, leur fuite de Russie, leur voyage en Lettonie puis en Palestine. Et enfin, leur arrivée à Paris, avec la guerre et son désastre. J'ai essayé de comprendre comment ma grand-mère Myriam fut la seule qui échappa à la déportation. Et éclaircir les mystères qui entouraient ses deux mariages. J'ai dû m'imprégner de l'histoire de mes ancêtres, comme je l'avais fait avec ma sœur Claire pour mon livre précédent, Gabriële. Ce livre est à la fois une enquête, le roman de mes ancêtres, et une quête initiatique sur la signification du mot "Juif" dans une vie laïque.

Les destins d'une jeune archéologue, dévoyée en trafiquante d'antiquités, et d'un pompier syrien, devenu fossoyeur, se heurtent à l'expérience de la guerre. Entre ce qu'elle déterre et ce qu'il ensevelit, il y a l'histoire d'un peuple qui se lève et qui a cru dans sa révolution. Variation contemporaine des "Oresties" , un premier roman au verbe poétique et puissant, qui aborde avec intelligence les désenchantements de l'histoire et "le courage des renaissances" . Un hommage salutaire aux femmes qui ont fait les révolutions arabes

Rémy et Laure partageaient le sommet de Croisse-Baulet et, si modeste qu'il fût, il faisait pour eux de cet instant un moment inoubliable. Rémy connaissait trop la force de cette communion pour y mêler les gestes minuscules de l'amour. Il sentait que son désir était partagé, que cette émotion avait la valeur d'une étreinte et que Laure, pas plus que lui, ne pourrait l'oublier. Tout devait garder son ampleur, sa grâce. Les petites effusions, les maladroites caresses humaines, dans ces décors de lumière, d'espace et de vent, sont dérisoires et même insupportables. Il fallait laisser l'esprit se mouvoir sans contraintes. Le regard était suffisant pour exprimer l'émoi et celui de Laure parlait sans ambiguïté. Ils retirèrent les peaux de phoque des skis, réglèrent les fixations pour la descente et raccourcirent les bâtons. Puis, sans se hâter, l'esprit plein d'un moment qu'il était inutile de faire durer tant il était saturé d'infini, ils s'élancèrent dans la pente.

Le corps le sang la rage, Elsa Vallot, éditions Littératures

Et comme elle semble lire tes blessures avec un certain respect, tu voudrais que le monde entier l'imite, que le monde entier voie comme ton corps a été souillé pour faire la loi et comme il dégouline encore de vie. Qu'ils se la prennent en pleine tronche, ta vie fracassante, ta vie plus forte que leurs lois, et qu'ils voient que tu existes, ici, dans la beauté et la fierté, en position de combat. Et que plus personne ne tente de faire disparaître des morceaux de ta peau, que plus personne ne regarde ailleurs que vers ton corps marqué par la lutte, ton corps bruyant de colère. A eux l'obscurité, à toi l'éclat. D'un côté, la violence de la police et des lois. De l'autre, la force de la boxe. Avec l'humilité et le courage de ceux qu'on a cherché à meurtrir, un corps se déploie peu à peu envers et contre le monde qui le contraint.

S’adapter. Clara Dupond Monod, éditions Stock

C'est l'histoire d'un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s'échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C'est l'histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l'aîné qui fusionne avec l'enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s'y attache, s'y abandonne et s'y perd. Celle de la cadette, en qui s'implante le dégoût et la colère, le rejet de l'enfant qui aspire la joie de ses parents et l'énergie de l'aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l'ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d'un présent hors de la mémoire. Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l'amour fou de l'aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires. La naissance d'un enfant handicapé racontée par sa fratrie.

Blizzard. Marie Vingtras, édition s de l’Olivier

Le blizzard fait rage en Alaska. Au coeur de la tempête, un jeune garçon disparaît. Il n'aura fallu que quelques secondes, le temps de refaire ses lacets, pour que Bess lâche la main de l'enfant et le perde de vue. Elle se lance à sa recherche, suivie de près par les rares habitants de ce bout du monde. Une course effrénée contre la mort s'engage alors, où la destinée de chacun, face aux éléments, se dévoile. Avec ce huis clos en pleine nature, Marie Vingtras, d'une écriture incisive, s'attache à l'intimité de ses personnages et, tout en finesse, révèle les tourments de leur âme.

Astérix et le Griffon, T39 . Goscinny /Uderzo, éditions Albert René

Astérix, Obélix et Idéfix sont de retour pour une 39e aventure. Accompagnés du plus célèbre des druides, ils s'apprêtent à partir pour un long voyage en quête d'une créature étrange et terrifiante. Mi-aigle, mi-lion, énigmatique à souhait, le Griffon sera l'objet de ce grand voyage ! Toujours réalisée par le talentueux duo formé par Jean-Yves Ferri au scénario et Didier Conrad au dessin, nul doute que cette nouvelle aventure proposera une quête épique et semée d'embûches à nos héros à la recherche de cet animal fantastique ! Le duo, toujours à pied d’œuvre pour imaginer de nouvelles aventures, s'inscrit dans le fabuleux univers créé par René Goscinny et Albert Uderzo .

Le journal de Gurty : marrons à gogo. Bertrand Santini, éditions Sarbacane

Ah, l'automne ! Gurty Adore l'automne. En automne, la nature sent des fesses. Tout pourrit, tout croupit, tout moisit.
N'est-ce pas fabuleux ? Alors... en route pour l'aventure couleur marron et goût châtaigne !

Mortelle Adèle au pays des contes défaits, MR Tan/Le Feyer, éditions Bayard Jeunesse

Embarquez pour une grande aventure au pays des Contes Défaits avec Mortelle Adèle ! "Les contes de fées, c'est vraiment nazebroque ! Le premier lutin qui m'approche avec ses paillettes magiques, je le catapulte dans l'espace ! Et ces princes charmants là, avec leurs fées à tout faire, ils croient vraiment que les princesses ont encore besoin qu'on les sauve ? ! Non mais sérieux, il est temps de dépoussiérer un peu tout ça ! " Mortelle Adèle se retrouve propulsée dans le pays des Contes Défaits, un monde merveilleux où tout le monde peut réaliser ses rêves ! Mais celle que tout le monde surnomme Princesse Barbecue traîne une réputation explosive qui détonne avec le calme apparent des habitants du Royaume d'Enchantement... Un caractère qui pourrait lui être utile pour survivre à la mignonnerie de ce monde étrange, où les princes se la coulent douce tandis que les petites princesses rivalisent de vacheries pour cumuler des points sourire et devenir les héroïnes de leur propre conte ! Pour Adèle, l'objectif est simple : dégommer la concurrence et écrire un conte d'un nouveau genre pour les filles ET les garçons !

Le journal de Gurty : vacances en Angleterre. Bertrand Santini, éditions Sarbacane

Oh, my dog ! A` l'occasion de son 10e Journal, Gurty change de de ? cor : au lieu de sa chère Provence, elle part en Angleterre pour une aventure exceptionnelle ! Tout de ? bute dans un manoir écossais habite ? par une délicieuse mamie, un papi grognon et un chat
(soi-disant) fantôme... S'ensuivent une cascade d'aventures et de rencontres : mouettes en folie, vaches chevelues, phoque dingo...
Sans compter le coup de foudre de Gaspard pour une Ecossaise ! Pour couronner le tout, Gurty finira ses vacances au Palais de Buckingham a` Londres, et sa rencontre avec la Reine changera le destin de l'Angleterre a` jamais !

Autochtones, Maria Galina, Editions Agullo Fiction

Ça parle au fond des rapports d'un homme comme il faut avec le pouvoir. Comment se comporter quand le pouvoir est abominable, mais que tu es assez vif et intelligent pour faire ton chemin jusqu'aux sommets ? Pour influer sur le tyran, pour adoucir ses moeurs, sauver le pays de la honte. De sa perte... Du cynisme, du mensonge éhonté quand le noir se fait passer pour du blanc. " Dans une ville d'une ex-république soviétique, à la frontière entre l'Est et l'Ouest de l'Europe, aujourd'hui envahie de touristes, débarque un certain Christophorov. Il arrive de Saint-Petersbourg, se prétend journaliste ou historien et enquête sur un groupe artistique et littéraire des années vingt.

Pour une heure oubliée, Frédéric Perrot, éditions Mialet Barrault

Imaginez que vous soyez responsable d'un crime dont vous n'avez aucun souvenir. C'est précisément la situation dans laquelle Emile s'est retrouvé. Quand il s'est réveillé, une femme était morte à ses pieds, assassinée. Une heure oubliée où le pire est arrivé. En sortant de prison des années plus tard, Emile pensait pouvoir tout effacer de cet interminable cauchemar. Il est redevenu un homme ordinaire, amoureux d'une femme ignorant tout de son passé. Mais c'était sans compter sur cette journaliste qui allait de nouveau bouleverser son existence en révélant son secret à la face du monde. Avec une maîtrise étonnante, Frédéric Perrot nous entraîne dans un récit haletant entre passé, présent et futur, en quête d'une vérité aux mille facettes.

Le démon de la colline aux loups, Dimitri Rouchon-Borie, éditions Le Tripode

Les hommes sont des choses vides et des fois leur vie se remplit de bien et des fois de mal et des fois c'est partagé et ça fait une lutte. Ces phrases extraites du Démon de la Colline aux Loups résument l'élan qui habite ce texte stupéfiant, et son désir de dire la condition humaine. Ecrit dans une langue volcanique, le premier roman de Dimitri Rouchon-Borie nous livre avec force le destin d'un être enfermé en prison.

Nouveautés

Comme chaque année, le prix Jeune Mousquetaire du premier roman, prix littéraire créé en 2005 par la junior association « un livre dans la poche » à Nogaro, récompensera un auteur d’un premier roman.
Le lauréat recevra 1 000€ offert par la mairie de Nogaro.
Votre médiathèque vous propose de relayer cet événement.

Lisez et élisez votre roman favori, vous pourrez même rencontrer les auteurs.
Voici les 5 romans présentés ainsi que d'autres nouveautés dans le blog de la bibli. Cliquer ici pour le découvrir.

Vous pouvez aussi retrouver ici nos coups de coeur : https://www.mediagers.fr/montesquiou-selections/montesquiou-nous-avons-aime

Tout va me manquer, Juliette Adam, éditions Fayard

Étienne s'ennuie. Dans le magasin de jouets où il travaille, dans l'appartement où il vit avec son grand-père, dans cette petite ville où il n'y a jamais rien à faire. Partout, il promène sa solitude, et se demande s'il n'est pas en train de passer à côté de sa vie. Alors, lorsqu'il se fait frapper par erreur par une inconnue au coeur d'un carnaval, il y voit un signe. Quelque chose se produit enfin. Quelqu'un l'attend quelque part. Elle s'appelle Chloé. Inflammable, imprévisible, elle est de celles qu'on ne peut pas vraiment cerner. Qui ne se laissent pas approcher. Constamment à deux doigts d'imploser. Maladroit et rêveur, Étienne n'a jamais vraiment su comment aborder une fille. Pourtant, ils vont se tourner autour. Et, dans un curieux mélange de fantaisie et de noirceur, faire un bout de chemin

Ce qu’il faut de nuit , Laurent Petitmangin, éditions Manufacture de livre

C'est l'histoire d'un père qui élève seul ses deux fils. Les années passent, et les enfants grandissent. Ils choisissent ce qui a de l'importance à leurs yeux, ceux qu'ils sont en train de devenir. Ils agissent comme des hommes. Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses. C'est une histoire de famille et de convictions, de choix et de sentiments ébranlés, une plongée dans le coeur de trois

Bénie soit sixtine, Maylis Adhémar, éditions Julliard

Sixtine, jeune femme très pieuse, rencontre Pierre- Louis, en qui elle voit un époux idéal, partageant les mêmes valeurs qu'elle. Très vite, ils se marient dans le rite catholique traditionnel et emménagent à Nantes. Mais leur nuit de noces s'est révélée un calvaire, et l'arrivée prochaine d'un héritier, qui devrait être une bénédiction, s'annonce pour elle comme un chemin de croix. Jusqu'à ce qu'un événement tragique la pousse à ouvrir les yeux et à entrevoir une autre vérité. Bénie soit Sixtine est avant tout l'histoire d'un éveil et d'une émancipation. Entre thriller psychologique et récit d'initiation, ce premier roman décrit l'emprise exercée par une famille d'extrémistes sur une jeune femme vulnérable et la toxicité d'un milieu pétri de convictions rétrogrades. Un magnifique plaidoyer pour la tolérance et la liberté, qui dénonce avec force le dévoiement de la religion par les fondamentalistes.

Les orageuses, Marcia Burnier, éditions Cambourakis

Après Bâtir aussi et On n'a que deux vies, un premier roman de la collection Sorcières entre fiction, récit et texte de réflexion politique, produit dans les marges féministes et queer de la société française contemporaine. "Les Orageuses" raconte l'histoire d'une impossible réparation : celle d'une bande de filles ordinaires qui décident un jour de reprendre le contrôle de leur vie, ensemble, et de partir en quête de leur propre justice après avoir été violées. Un texte profondément d'actualité dans un contexte de visibilisation des violences sexuelles, tout à la fois sensible et radical, qui évoque "Dirty Week-end" de Helen Zahavi... en moins sanglant.

Alabama 1963, Christian Niemec et Ludovic Manchette, éditions Le Cherche Midi

Meurtres en Alabama. Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d'une fillette noire est retrouvé. La police s'en préoccupe de loin. Mais voilà que d'autres petites filles noires disparaissent... Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime. Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : "Les petites filles, ça disparaît pas comme ça..." Deux êtres que tout oppose. A priori. Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les Etats-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d'assassinat de Kennedy.

Les vrais bonheurs. Les vrais bonheurs ; Bonheur d'enfance ; La grande île, Christian Signol, éditions Albin Michel

La ville a tué le ciel. Dans les grandes métropoles, rares sont ceux qui écoutent le vent dans les branches, ou rêvent à la douceur de l'eau des rivières, à la beauté sauvage des montagnes et au mystère des forêts. Aujourd'hui, nous ne vivons plus dans le monde, mais dans sa représentation, face à des ordinateurs qui renvoient les images de "ce que les hommes croient qui leur arrive" , sans véritable contact avec un univers naturel dont nous sommes pourtant issus. En écrivant Les Vrais Bonheurs, j'ai voulu témoigner de l'importance des arbres, du feu, des pierres, des champs, des fleurs, des chemins, de tout ce qui demeure essentiel dans notre civilisation aveugle. Il s'agissait de faire prendre conscience du gouffre creusé entre eux et la vie telle qu'elle est subie dans les grandes métropoles où la plupart des enfants n'ont jamais vu d'abeilles butiner des fleurs.

Une identité française, Rosemonde Cathala, éditions Arcane 17

Tout autant roman d'apprentissage qu'autofiction, Une Identité française traite de la construction d'une jeune fille sous le second mandat de François Mitterrand et, à sa façon, réinterroge le " destin français ". Dans l'ombre d'un président désireux de faire oublier qu'il est aussi porteur des stigmates de la guerre d'Algérie et du gouvernement de Vichy, Jeanne fait face à la dépression chronique de sa mère et se heurte au rejet de ses parents quand elle tombe amoureuse d'un Algérien. C'est l'époque où l'islamophobie est embryonnaire, où les téléphones portables n'ont pas encore envahi l'espace public. Alors. même que l'obtention de l'inculpation de René Bousquet pour crime contre l'Humanité occupe le terrain médiatique, Jeanne, jeune fille complexée et convertie, est loin de se douter qu'elle porte sur elle une empreinte méconnue de la Collaboration. Un roman qui change notre perception de l'Histoire de France.

Les lettres de l’oubli, René Poques, éditions Nombre 7

"Les lettres de l'oubli" , une histoire vraie et bouleversante : une mise en abîme de la "petite" histoire dans la Grande Histoire A partir de lettres découvertes en 2018 et archivées à Auch, le père disparu en 1915... et son fils oublié à Odessa en 1945... La mise en parallèle des deux grandes guerres au prisme des destinées : celle des femmes, des enfants et des hommes, le tout sur fond de ruralité gersoise. Un mélange de violence et de pudeur, en totale opposition avec l'exhibitionnisme actuel. Un livre empli d'émotions, de souvenirs, un ouvrage-hommage puissant et prenant.

Des exemplaires sont en « dépôt vente » à la bibliothèque et une rencontre dédicace sera organisée avec l’auteur dés que la situation le permettra.

Les chroniques de Kondor, Raymond E. Feist, éditions J’ai lu

Les Chroniques de Krondor (titre original : The Riftwar Cycle) est une saga de fantasy de l’écrivain Raymond E. Feist, dont la parution a commencé en 1982. Elle est composée de nombreux cycles, tournant autour de l’univers de Midkemia et de guerres dimensionnelles liées à des portails nommés les failles.

Le Paris des merveilles tomes 1, 2 et 3, Pierre Pevel, éditions Bragelonne

Paris, début du XXe siècle.À première vue, on se croirait dans le Paris de la Belle Époque. En y regardant de plus près, la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, et une ligne de métro rejoint le pays des fées... Dans ce Paris des Merveilles, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, est chargé d'enquêter sur un trafic d'objets enchantés, lorsqu'il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. Il lui faudra alors s'associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

La petite apocalypse, Tadeus Konwicki, préface de Costa-Gavras, éditions du Typhon


Nous voudrions te proposer quelque chose. Au nom de tous les camarades... Que, ce soir, tu te fasses brûler devant l'immeuble du comité central du Parti. Dans une Varsovie dédalesque et dévoreuse, plus personne ne croit en rien, si ce n'est en l'absurde. Le narrateur, un écrivain qui n'écrit plus, décide donc de réfléchir sérieusement à cette proposition : se sacrifier pour une cause perdue d'avance. Il se donne 24 heures lors desquelles il rencontre les hommes qu'il aimait détester et les femmes qu'il a déçues. Mais une horde d'opportunistes — des apparatchiks devenus artistes aux dissidents faisant de l'oeil à l'Occident — le retarde sur son chemin de croix. Publié dans la clandestinité en 1979, ce roman transforme la tragédie en comédie noire. Précurseur de la lame de fond qui traversera la société polonaise, La petite apocalypse annonce le mouvement Solidarnosc qui emportera un régime à bout de souffle.

Hurry Down, John Wain, éditions du Typhon

Traduction de l’anglais (Angleterre) de Anne Marcel, révisée par l’éditeur.
Dans l’Angleterre des années 50, Charles Lumley tente de fuir le destin tout tracé que lui offre la société d’après-guerre. Jeune diplômé d’une banale fac d’histoire, comment aspirer à une autre vie que celle, bien étroite, que lui impose son milieu social ?
Une remarque fortuite entendue dans un pub l’entraîne dans une aventure picaresque où il deviendra laveur de carreaux, trafiquant de drogue, chauffeur de voiture… tout en essayant de trouver un sens à son existence.
Sous son apparence comique et rocambolesque, Hurry on down, les vies de Charles Lumley est un roman puissant qui clame haut et fort le désir d’émancipation d’une génération contre une société qui ne veut pas d’elle.

Billy le menteur, Keith Waterhouse, éditions du Typhon

Traduction de l’anglais (Angleterre) de Jacqueline Le Begnec, révisée par l’éditeur
Pour s’évader de sa morne existence, Billy Fisher s’invente un monde imaginaire, ne prend rien au sérieux, frise le scandaleux, ment à ses copines, raconte qu’il va partir à Londres travailler pour un célèbre humoriste…
Employé dans une entreprise de pompes funèbres, il rêve continuellement d’être ailleurs et s’empêtre dans des mensonges de plus en plus compliqués à gérer. Il lui suffit d’une journée dans cette petite ville du nord de l’Angleterre pour voir son monde vaciller.
Roman comique traversé par des questionnements profonds, Billy le menteur est une figure culte de la culture populaire en Angleterre. Il a notamment été adapté au théâtre, à la télévision et au cinéma en 1963 par John Schlesinger avec Tom Courtenay et Julie Christie.

 Sur la terre comme au ciel, Christian Signol, Albin Michel

Récit d'une renaissance, ode à la beauté et au mystère du monde, le nouveau roman de Christian Signol convoque des thèmes chers à l'auteur d'une œuvre qui célèbre la nature et dénonce le danger qui la menace. Sur la terre comme au ciel est l'histoire poignante d'un père et d'un fils séparés par le destin. L'un n'a jamais quitté la terre qui l'a vu naître, cet univers immuable auquel il est viscéralement attaché et dont il connaît les moindres secrets. L'autre, poussé comme un oiseau migrateur vers un ailleurs plein de promesses, est parti au Canada à la découverte des grands espaces et n'a plus donné de nouvelles depuis dix ans. Jusqu'au drame qui, peut-être, les ramènera l'un vers l'autre. Christian Signol a ce talent pour évoquer l'immensité du ciel, les étés flamboyants et les aubes limpides. Des étangs du Touvois aux grands espaces du Nord québécois, ce récit pudique est un hymne au pouvoir consolateur d'une nature magnifiée par la noblesse et la beauté des grands oiseaux libres.

Sous le parapluie d’Adélaïde, Romain Pertuolas, Albin Michel

Le matin du 25 décembre, alors que le spectacle de Noël bat son plein sur la place de la ville de M, Rose Rivières, une jeune femme, est assassinée au beau milieu de la foule. Le comble est que sur les cinq cents personnes présentes, aucune n'a vu ni entendu quoi que ce soit. Sauf peut-être, cet insolite témoin, abrité sous le parapluie d'Adélaïde... Romain Puertolas est décidément un maître des coups de théâtre. De fausse piste en rebondissement, tel un Sherlock Holmes, il poursuit une enquête littéraire qui vous mènera là où vous ne vous y attendiez pas !

Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon, Buchet Chastel

Le fils, c'est André. La mère, c'est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la sœur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le cœur d'une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences.
Avec ce nouveau roman Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd'hui dans le paysage littéraire français.

La Vallée, Bernard Minier, XO éditions

Je crois que quelqu'un est en train d'agir comme s'il se prenait pour Dieu...". Un appel au secours au milieu de la nuit. Une vallée coupée du monde. Une abbaye pleine de secrets. Une forêt mystérieuse. Une série de meurtres épouvantables. Une population terrifiée qui veut se faire justice. Un corbeau qui accuse. Une communauté au bord du chaos.

Nature humaine, Serge Joncour, Flammarion

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois sœurs, semble redouter davantage l'arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d'un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l'homme et la nature, la relation n'a cessé de se tendre. A qui la faute ?

Jésus Christ président, Luke Rhinehart, Aux forges de Vulcain,

Alors que sa présidence s'achève sans éclat, George W. Bush, Un matin, se trouve possédé par... Jésus ! Le Fils de Dieu, irrité que le nom de son père soit prononcé en vain pour justifier tout et n'importe quoi, a décide de descendre sur Terre. Le président des États-Unis devient ainsi la marionnette du Christ afin d'établir un monde plus juste et équitable. Mais c'était sans compter sur l'administration républicaine qui a porté Bush au pouvoir et voit d'un très mauvais œil ces étranges idées de partage, de générosité, de paix. Dans cette satire faussement innocente, l'auteur de L'Homme-dé montre ce qui sépare l’idéal du réel, l'impuissance du cynisme, la naïveté de l'hypocrisie.

L’anomalie, Hervé Le Tellier, Gallimard,

"Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l'intelligence, et même le génie, c'est l'incompréhension." En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d'hommes et de femmes, tous passagers d'un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n'imaginait à quel point c'était vrai. Roman virtuose où la logique rencontre le magique, L'anomalie explore cette part de nous-mêmes qui nous échappe.

Les impatientes , Djaïli Amadou Amal, Collas Emmanuel

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés. Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l'époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d'épouser son cousin. Patience ! C'est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu'il est impensable d'aller contre la volonté d'Allah. Comme le dit le proverbe peul : " Au bout de la patience, il y a le ciel. " Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ? Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.

Les douze chaises, Ilf et Petrov, Gincko éditeur

Le cas d'espèce du roman humoristique : une satire de la Russie entre NEP et stalinisme que la bureaucratie n'a pas vu passer et qui échappa à la censure !!! Paru en 1928 - un monument de la littérature russe. Sur son lit de mort, une riche dame dévoile à son gendre "Hippolyte Matvieïévitch Vorobianinov" qu'elle a caché ses diamants dans l'un des douze sièges de son ancienne maison, réquisitionnée depuis. Problème : celles-ci ont été vendues. L'information tombe dans l'oreille d'un personnage rusé et haut-en-couleurs, Ostap Bender, auto-proclamé "le grand combinateur", qui va proposer à l'aristocrate déchu de retrouver les chaises avec lui. Les "héros" se lancent donc à la poursuite de douze chaises et traversent pour cela une bonne partie de l'Union soviétique.

Betty, Tiffany McDaniel, Gallmeister

"Ce livre est à la fois une danse, un chant lune, mais par-dessus tout, et un éclat de l'histoire qu'il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne". La Petite Indienne, c'est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s'installent dans la petite ville de Breathed, après des années d'errance, le paysage luxuriant de l'Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée parla magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l'écriture : elle confie sa douleur à des pages qu'elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu'un jour toutes ces histoires n'en forment plus qu'une, qu'elle pourra enfin révéler. Betty raconte les mystères de l'enfance et la perte de l'innocence. A travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.

Les feux de Noël, Marie-Bernadette Dupuy, Calmann Levy

Colmar, novembre 1924. Lisel Schmitt, vingt-deux ans, est première main dans un atelier de confection pour dames. Après avoir passé un an à Paris, employée d'une prestigieuse maison de couture, elle rêve de créer ses propres modèles et de faire carrière. Son destin, jusqu'alors paisible et prometteur, bascule le jour où un incendie se déclare dans le magasin où elle travaille. Piégée dans l'immeuble en flammes, brûlée aux mains, elle est sauvée de justesse par Heinrich Keller, un pompier. L'attirance est immédiate entre les deux jeunes gens, mais bientôt Lisel est victime d'une mystérieuse machination et confrontée à un terrible secret, ce qui pourrait briser tous ses rêves.

Un hiver inoubliable à Vert-Cottage, Lucy Daniels, Prisma

Noël est arrivé dans le petit village de Welford. L'odeur des châtaignes grillées est dans l'air et une couche de givre scintille sur le sol. Cette année, Mandy Hope se réjouit de poser sa blouse de vétérinaire pour les vacances. Vert-Cottage, son centre de sauvetage d'animaux, marche bien et elle a enfin rendez-vous avec l'hiver, toutes sortes d'animaux croisent le chemin de Mandy, des chèvres surnommées Rudolph aux bébés ânes... et même une paire de rennes ! Mais lorsqu'une mystérieuse personne du coin commence à lui chercher des agissements de l'étranger et faire en sorte que le premier Noël ennuis, Mandy voit ses projets menacés. Elle doit appeler Jimmy et ses amis du village à la rescousse pour mettre un terme aux agissements de l'étranger et faire en sorte que le premier Noël de Vert-Cottage soit inoubliable. Une chose est sûre : cette année à Noël, il y aura des escapades animales, des baisers sous le gui... et beaucoup de joie et de festivités pour tous.

Les enfants  de Val Fleuri, Christian Laborie, Presse de la Cité

A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur de leurs parents... En effet, lui est l'héritier désigné des Ferrière, issu d'une longue lignée de fabricants de céramique d'Uzès ; elle, la fille des métayers Chassagne. Des découvertes vont sceller l'avenir du domaine et de ses habitants, dont celle, en 1933, d'une terre argileuse rouge, que le père de Damien a l'idée d'utiliser pour créer des vases horticoles. Ainsi naît la poterie de Val Fleuri. Des années 1930 aux années 1960, les destins des familles Chassagne et Ferrière vont se déployer, s'entrecroiser, noués par les liens du sang et de l'amour. Mais aussi frappés d'un lourd secret... Avec, en filigrane, l'enjeu d'une transmission et d'un savoir-faire. Qui dans la dynastie Ferrière saura pérenniser la réussite et la célébrité des poteries ?

Les furtifs, Alain Damasio, La volte

Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l'exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes. Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l'éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka - volatisée un matin. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l'armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires.I Les Furtifs vous plonge dans un futur proche et fluide où le technococon a affiné ses prises sur nos existences. Une bague interface nos rapports au monde en offrant à chaque individu son alter ego numérique, sous forme d'IA personnalisée, où viennent se concentrer nos besoins vampirisés d'écoute et d'échanges.  La bague au doigt, vous êtes tout à fait libres et parfaitement tracés, soumis au régime d'auto-aliénation consentant propre au raffinement du capitalisme cognitif.

Petites histoires du père Castor, dès 4 ans, Flammarion

10 histoires à partager avec les enfants à partir de 4 ans, pour les faire rêver et les aider à grandir.

Les sisters tome 15 : fallait pas me chercher, Christophe Cazenove, William, Bamboo éditions

Ça sent le changement chez les Sisters ! Lorsque les parents décident de changer de cuisine, Marine en profiterait bien pour changer de Sister. Une moins râleuse, plus préteuse et qui ferait tout ce qu'elle veut, ce serait kro chouette ! Elle s'active pour que son plan aboutisse... Mais a-t-elle vraiment envie d'avoir une Sister si différente que celle qu'elle a déjà ? Car après tout, entre les chamailleries, les gros câlins, les fous rires et les envies de mordre, il n'y a rien de mieux qu'une vraie frangine pour mettre un peu de piment dans la vie.